Vous présente en Thaïlande

ESPRIT KAREN


Une rencontre : Une famille française de Bangkok, rencontre en

décembre 2007 le Père Alain, missionnaire vivant au milieu des Karens.

 

Se rendant sur place, elle découvre un peuple chaleureux

vivant pauvrement dans des villages isolés.

 

Elle découvre aussi la qualité des tissages fabriqués par

les femmes et naît alors l’idée de les aider…

 

Une volonté :Un groupe de femmes françaises, ayant la volonté de participer

à un projet de développement, se met en place en janvier 2008.

Ainsi naît ESPRIT KAREN.

 

Un besoin : La pauvreté des Karens est grande, les urgences nombreuses :

scolarisation des enfants, hygiène, santé...

 

De plus, une mauvaise récolte en riz l’année dernière provoque une

déstabilisation de la vie des villages et des familles.

 

Un esprit : Ni aumône, ni assistanat.

 

L’équipe rachète aux villageoises leur production et dans un petit atelier de couture

qu’elle a ouvert en pays Karen, transforme le tissage en produit fini suivant

les prototypes réalisés au préalable à Bangkok.